ACTUALITES

Février 2022
Le prochain voyage sera en mai, enfin. Avec Philippe, nous allons organiser la construction de sanitaires pour la petite école de Takiout.
Mais aussi mettre en place le projet de bassins d'eau pour ce village et la plantation d'arbres. 
Nous pourrons sur place vérifier les besoins des enfants, tout comme recruter une nouvelle institutrice.

Deuxième semestre 2021
Les exigences du Maroc en matière de condition sanitaire ne nous permettent pas de faire le voyage à l'automne et la fermeture de frontières en décembre n'arrange rien. 
Pas de nouveau projet pour l'instant. 

Premier semestre 2021 
Les voyages avec le Maroc sont peu faciles, grâce à l'aide des membres de l'association sur place nous continuons à payer l'institutrice de Takiout, de fournir  les recharges de gaz pour chauffer les classes. J'envisage d'y retourner à l'automne et en décembre pour redéfinir sur place les besoins. 

Decembre 2020 
Les grands froids arrivent, les températures peuvent en hiver décembre à -10, nous achetons 200 couvertures pour les habitants de Takiout, 2 à 3 sont donnés à chaque famille.L'institutrice de la petite école que nous avons ouverte a dû arrêter...  En contact avec le ministre de l'Éducation de la province, nous déposons une demande pour recevoir une aide afin d'engager une nouvelle institutrice et financer son salaire. Là encore les démarches sont nombreuses avant d'obtenir une réponse.Étant donné que cette salle de classe est ''informelle'' nous devons assurer le salaire nous-mêmes.

Juin 2020 Nous finançons la fin des travaux  de la petite école à Takiout, soit une salle supplémentaire, des toilettes et un mur tout autour de l'école avec un portail. 

AIDE ALIMENTAIRE D'URGENCE

Ont reçu des colis de nourriture :

Lundi 27 avril Takiout 77 familles
Mercredi 29 avril Irgwman 57 familles  et Aitioub 30 familles
Samedi 2 mai  Aourir 137 familles 
Jeudi 7 mai Ait Chaaou 45 familles 
dimanche 10 mai Ifgain  65 familles 
Ce sont en tout 411 familles que nous avons pu aider. 

Avirl 2020 

CHANGEMENT D'OBJECTIF.
Au regard de la situation sanitaire due au covi19 et l'interdiction de circuler, les habitants du Timenkar n'ont plus de quoi se nourrir.  L'urgence est à présent la nourriture et non plus l'aide à la scolarité.  

Nous avons mis en place une aide alimentaire d'urgence et avons fait  appel à votre générosité. Avec votre aide, nous avons pu fournir à chaque famille du Timenkar de la farine, de l'orge, des lentilles, de l'huile, du sucre, du savon et autres produits de première nécessité, ce qui leur a permis de tenir plusieurs semaines.  Tout a été mis en oeuvre pour approvisionner les familles en détresse dans ces douars déjà très pauvres. Grâce à votre générosité et l'aide active sur place de Kahled et Mohammed ce sont en tout 411 familles qui ont reçu des colis de nourriture leur permettant de tenir jusqu'aux premières récoltes de fruits et légumes.
Sur place Mohamed  à pris en charge l'organisation  des colis de nourriture d'environ 45 kg chacun. Ceux-ci ont été acheminés par camion sur le haut plateau du Timenkar et distribués aux familles. Les chefs des douars supervisent la distribution aux familles.

Mars 2020    Après de nombreuses démarches et demande d'autorisation, nous avions enfin obtenu tous les accords et finalisé l'organisation de la visite des écoles pour le contrôle de la vue pour offrir à chaque nécessiteux une paire de lunettes corrective, la situation sanitaire ne nous a pas permis de nous rendre au Maroc. C'est le coeur lourd que nous reportons le projet. 

Janvier 2020 Empli d'une belle énergie et heureux de ce que nous avons pu réaliser au Timekar en 2019 nous décidons de continuer à aider les enfants de cette région.
Nous apporterons notre aide dans les écoles sur les plans de l'hygiène et de l'écologie 
- En rendant les instituteurs attentifs  à cela 
- En organisant des journées d’instruction 
- En finançant la construction de toilettes
- En installant des corbeilles à déchets aux abords des écoles 
- Par la mise en place pour chaque classe d’une trousse de premiers soins 
Nous mettrons en place un contrôle de la vue et offrirons aux enfants dans le besoin lunettes et corrections. 
Nous continuerons à l’amélioration des conditions scolaires notamment sur le plan du matériel 
Bien évidement tout cela ne pourra exister sans aide, alors merci 

Fin décembre 2019   Le toit de l'école est terminé, reste les finitions... Les enfants de Irgwman sont en sécurité pour l'hiver. Nous leur avons fourni un nouveau lot de matériel scolaire, cahier, crayons, livres ect... 

 1 décembre 2019, le toit de l'école des petits de Irgwman n'est plus très solide et risque sous le poids de la neige de s'éffondrer. Nous décidons d'intervenir, les hommes du village feront le travail, l'association payera le matériel. Nous retournerons pour 2 jours mi-décembre.

   576990c5 e746 494b 9e21 d0cad0f02513 002 1          20843a23 5d12 43e5 b80a 8fdfdd19f126

Dsc 0014 copie             Dsc 0015 copie  

 

Img 0042

Il est des journées qui restent inoubliables, celle-ci en est une. Une joie profonde nous habite.

Fin octobre 2019, nous arrivons avec le camion plein, non, plutot archi plein. Les hommes du village ont fait du bon travail de maçonnerie et de peinture. Tout est prêt pour équiper la nouvelle salle de classe.  Tout le monde donne un coup de main, les enfants impatients sont heureux de nous aider,  des femmes reconnaissantes nous préparent un succulent repas, Kalhed, Dominique et moi sommes actifs et un peu euphoriques.

Encore 150 paires de chaussons donnés dans les classes.  Encore un grand merci aux tricoteuses

2 bonbonnes de gaz ont été livrées dans chaque classe et nous assurerons dans l'hiver les recharges.

B7cb1b6b 5f9e 4d4f 86b8 99b268e3b6df 5

Img 97

Img 0107

27 radiateurs et 54 bombonnes de gaz ont été installés 

Voyage éclair du 10 au 12 septembre, autant dire très peu de temps, mais quel plaisir de pouvoir accompagner  Abdelmonaïm et la livraison des radiateurs là-haut. Il avait déjà équipé quelques salles de classe avec de belles fenêtres toutes neuves en aluminium. Nous sommes face à des travaux et tout ne se passe pas toujours comme on l’aurait désiré… Les Marocains pratique la formule « Y’a pas problème » celle-ci s’est avéré très juste dans bien des cas : à chaque fois en poussant un peu,  de belles et rapides solutions se profilaient.  Ouffff… et Merci.
130 paires de chaussons ont été distribués
 
 

Img 0122

Nous  commandons les meubles et divers matériels pour la nouvelle salle de classe de Takiout.

Belle rencontre avec des tisserands, tout est fait mains, quel beau travail ! une personne ne peut en tisser que 4 ou 5 par jour...  Elles sont superbes, achat de 60 pièces, la vente de celles-ci nous permettra d’assurer la scolarité pour les enfants de la petite classe de Takiout.

 

Nous vendons chaque écharpe 25€ ou 30 frs 

Nouvel approvisionement en novembre.

4x 1374 copie

Nouvelle salle takioutLes 2 et 3 juin, nous remontons au Timenkar en compagnie de Khalid et Abdelmonaim le fabricant des fenêtres. Nous visitons tous les villages,  répertorions 27 salles de classes à équiper, la prise des mesures pour les fenêtres est faite. La plus grande partie des travaux sera effectué par les hommes des villages, nous fournirons le matériel.

Dans le douar de Takiout, nous découvrons un bâtiment sans fenêtres ni portes, mais qui serait tout à fait adapté pour une nouvelle salle de classe pour les petits (3-6 ans).  Les responsables du village sont OK et nous décidons d’équiper celle-ci. Elle permettra à 60 petits de suivre la classe. 30 le matin et 30 l’après-midi.

Abdelmonaim avec une grande gentillesse nous informe qu’il veut nous aider à aider et nous fait un devis à un prix exceptionnellement bas. Il se chargera également de livrer les radiateurs sur lesquels nous obtenons un rabais intéressant auprès du revendeur.

Mai, la province de Al Haouz nous demande de fonder une succursale à l'association au Maroc, EtincelleAltas Maroc, cela nous permet de pourvoir agir en toute légalité dans ce pays. Un grand merci à Mohammed qui nous facilite largement les démarches.

 

Img 0198

Début mai 2019nous récoltons les premiers dons, quelques gentilles personnes nous soutiennent ?et tricotent?? des chaussons pour les enfants, des commerçants nous font bon accueil et place un pot d'appel aux dons sur leurs comptoirs. Merci à tous.

Img 0152

Début avril 2019, finalisation du site, création d'une publication pour présenter le projet 2019, premières présentations dans des groupes ou entreprises. Invitation par Radio Chablais pour interview et direct VOIR ICI

Lancement du projet "tricotez-leur des chaussons". 

27 mars 2019, l’objectif est de définir les besoins et de mettre en place un premier projet. Accompagnés, de Rachid Mandili un homme qui  œuvre de façon dynamique et efficace pour l’évolution de sa région, nous visitons les écoles du Timenkar. La plus pars d’entre-elles étant dépourvu de tout, le matériel scolaire que nous leur apportons est bienvenue.

Il fait très froid dans les classes, les enfants sont pieds nus, leurs petites mains sont rêches et glacées et nous observons des crevasses. Bien qu’un  peu figés et farouches, les petits ont le sourire, c’est chouette. Il n’y a pas de radiateur et les fenêtres ont les carreaux cassés. Le deuxième jour, le temps est à la tempête de vent et quelques flocons tombent, la température descend à 4°. Le froid que nous ressentons nous guide très vite vers une évidence. 

Nous décidons qu’avant octobre prochain nous équiperons toutes les salles de classe de fenêtre en aluminium et de radiateur à gaz. Nous lançons également un appel à toutes les personnes ayant plaisir à tricoter pour recevoir des chaussettes en laine qui deviendront les chaussons en classe. 

12 mars 2019, après de nombreuses démarches administratives et papasseries, nous voilà enfin parés pour demander l'accord au gouverneur de la région d’Al Haouz. La rencontre avec Colette et Lucien Shumacher un couple ayant dans les années 2000 oeuvré pour aider la région du Timenkar est une superbe opportunité pour l'association. Nous fumes reçu chaleureusement au siège de la province de Tahanaout. Nous avons l'accord, mais nous repartons avec quelques nouvelles démarches administratives à effectuer pour pouvoir ouvrir une annexe à l'association sur place. Le directeur des associations nous reçoit également et nous assure de son soutien.

Décembre 2018, naissance du projet, mise en place des statuts, enregistrement au registre du commerce pour légaliser la chose.